Rien n'est insurmontable !

Rien n'est insurmontable !

Rédigé le 15/11/2017


Rien ne l’arrête. À 56 ans, Yves Blanchard (au centre sur la photo), sourd
profond depuis son premier anniversaire, a l’enthousiasme communicatif et
le bagou inépuisable.
Représentant syndical chez Airbus Helicopters, sur le site
de Dugny (Seine-Saint-Denis, 600 salariés), c’est même lui qui a créé la section
CFDT, en 2003.
Il n’a jamais fait de son handicap un obstacle.
Docteur en toxicologie industrielle, ingénieur, il a conduit sa carrière professionnelle et syndicale avec la même détermination. « Mais toujours avec l’esprit d’équipe », souligne-t-il. Tout le travail syndical et la coordination de la section sont d’ailleurs assurés en binôme, avec Patrick Damerval (derrière Yves, à sa gauche sur la photo). Et l’équipe qui l’entoure est très soudée.
La révolution numérique a transformé sa vie et l’a rendu encore plus autonome (le logiciel de traduction instantanée Tadeo, par exemple, retranscrit sur écran, le contenu des discussions en cours ou des échanges lors d’une réunion). « Malgré tout, dans certaines négos ou des rendez-vous stratégiques, on l’accompagne
systématiquement », explique son comparse Patrick Damerval, qui évoque
le risque, notamment quand la situation est tendue, que la direction « profite de
son handicap et fasse mine de ne pas le comprendre ».
Quant aux tournées sur le terrain et dans les ateliers, Yves y participe activement. « Il y a toujours des gens qui vont craindre de parler à des personnes handicapées. Certaines se sentent gênées de faire répéter Yves, par exemple », explique François Monteil, membre de l’équipe syndicale. « Alors c’est à moi, au départ, de leur montrer que la communication est possible.
Ensuite, elle devient naturelle », note Yves dans un grand sourire. « Si chacun fait sa part du chemin, il n’y a rien d’insurmontable.