Plus de 1 700 salariés en grève pour leurs salaires à l’appel de la CFDT et d’autres syndicats

Rédigé le 16/03/2022


Plus de 1 700 salariés d’Airbus ont fait grève hier pour leurs salaires. Aujourd’hui a lieu la troisième réunion de négociation sur les salaires concernant Airbus Commercial et Airbus Atlantic. Cette même réunion devra se dérouler mardi 22 mars chez Airbus DS.

Répondant à l’appel de la CFDT et d’autres syndicats, plusieurs dizaines de salariés se sont rassemblés hier à 10 h devant le siège d’Airbus SAS.

Des mouvements similaires ont eu lieu à :

  • Airbus Defence&Space (400 grévistes présents à Toulouse et 100 en région parisienne).
  • Airbus commercial (250 grévistes et à Airbus Atlantic environ 1 000 grévistes au total sur les sites de Saint-Nazaire, Nantes, Méaulte, Rochefort et Mérignac).

Les Syndicats jugent « choquante », la proposition faite par la Direction d’augmenter de 6,2 % les salaires sur les deux années à venir. « En 2020, il n’y a pas eu d’augmentation, et en 2021 nettement moins que l’inflation », rappelle Hervé Pinard, Coordinateur CFDT chez Airbus.

La CFDT réclame 6,7 % d’augmentation sur la seule année 2022, 2,2 % de rattrapage afin de compenser l’inflation sur 2021, plus 4,5 % pour 2022, « ce qui est à peine suffisant avec l’inflation qui pourrait dépasser 4 % ».

Après une année 2020 difficile du fait de la crise Covid, le premier constructeur aéronautique européen a retrouvé en 2021 une excellente santé économique, avec un bénéfice net de 4,2 milliards d’euros, le plus élevé de l’Histoire du groupe. Dans ces conditions, la CFDT ne comprend pas des propositions qui ne permettent même pas de préserver le pouvoir d’achat des salariés, ceux-là mêmes, dont les efforts, ont permis ces bons résultats.


PointPresse160322 Airbus PointPresse160322 Airbus